Actualités

 

Grippe H5N8 : les mesures sanitaires pour le Jura

GRIPPE H5N8 : LES MESURES SANITAIRES POUR LE JURA

L'élévation du niveau de risque entraine le respect des règles suivantes

Depuis la confirmation du premier cas positifs dans l'avifaune sauvage au virus Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) de sous-type H5N8 le 23 octobre 2020 aux Pays Bas, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croitre en Europe. Les autorités compétentes ont déjà confirmé dans l’avifaune libre 15 cas aux Pays Bas et 13 cas en Allemagne.

 

Deux foyers d'IAHP en élevages ont été confirmés aux Pays Bas, mais également au Royaume Uni.  

Au vu de cette situation fortement évolutive indiquant une dynamique d’infection aux virus IAHP liée à la faune sauvage migratrice située dans un couloir actif de migration qui traverse la France, le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation a décidé, après concertation avec l'ensemble des opérateurs des filières concernées et de la Fédération nationale des chasseurs, de relever le niveau de risque de "modéré" à "élevé" dans les départements situés dans les deux principaux couloirs migratoires traversant le territoire.

 

L'arrêté ministériel publié au Journal Officiel du 5 novembre 2020, est entré en vigueur jeudi 05 novembre 2020. L’élévation du niveau de risque induit l’application dans les départements listés, dont le département du Jura, de mesures fixées à la fois par l’arrêté du 16 mars 2016 et par celui du 8 février 2016 relatif à la biosécurité en élevage de volailles.  

 

Les mesures suivantes s'appliquent donc dans l’ensemble des communes du Jura  :

 

-  claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs,

-  interdiction des rassemblements d'oiseaux et de volailles dans le Jura et de la participation des oiseaux et volailles jurassiens à des rassemblements organisés hors du département,

-  interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes,

-  interdiction de l’utilisation d'appelants,

-  surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux d'oiseaux et de volailles,

-  interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France,

-  vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.  

 

Ces mesures de prévention ont pour but de protéger les volailles domestiques d'une potentielle contamination qui aurait des conséquences désastreuses pour les échanges et exportations d'animaux vivants et de viandes de volailles.   Une surveillance renforcée de l’avifaune est mise en place. Toute mortalité d’oiseaux sauvages est à signaler à l’Office Français de la Biodiversité (03 84 86 81 79) ou à la Fédération Départementale des Chasseurs (03 84 85 19 19). Les personnes non habilitées ne doivent pas manipuler ou déplacer les cadavres d’oiseaux sauvages.



 

© 2009-2020 Fédération Départementale des Chasseurs du Jura
Réalisation : Jordel Médias