Actualités

 

Circulaire du 22 octobre 2020

CIRCULAIRE DU 22 OCTOBRE 2020

Prenons soin de nous !

ACTUALITÉS

Circulaire du 22 octobre 2020

 

Mesdames, messieurs les détenteurs de droit de chasse

 

L'épidémie de Covid 19 qui avait jusque là épargné le Jura connait aujourd'hui une progression considérable. Tous les indicateurs (taux d'incidence, taux de positivité des personnes testées) ont été multipliés, par 4 ou 5, en quelques jours.

Monsieur le Prefet du jura a pris à cet égard un certains nombres de mesures. Le monde de la chasse n'a pas été directement visé par les décisions, mais comme elles s'imposent à tous les citoyens, elles s'imposent naturellement aux chasseurs.

 

De plus, deux phénomènes nous concernent particulièrement. D'une part l'épidémie accélère encore plus rapidement chez les personnes âgées de plus de  60 ans. Vous connaissez comme moi la pyramide des âges des chasseurs en France : nombreux sont nos collègues chasseurs dans ce cas qui doivent être encore plus concernés.

 

D'autre part , les pratiques de chasse en battue, qu'elles soient en ACCA, chasses privées ou lots domaniaux ont toujours fait, et c'est dans la culture des chasseurs, une part importante à la convivialité. Or, la propagation du virus se fait surtout par contact. Il convient donc d'agir pour limiter autant que possible cette propagation.

 

Nous vous avons déjà alerté sur les mesures à prendre qui étaient d'ordre général et concernaient principalement les gestes barrières à bien appliquer. Aujourd'hui il nous faut aller plus loin :

 

- Les consignes données lors des battues doivent se faire impérativement à l'extérieur et le masque doit être porté.

- Les repas doivent respecter ce qui est en vigueur dans les restaurants : pas plus de 6 par table, 1 mètre de distance entre les chaises.

- Il est interdit de consommer debout dans les bars et les restaurants : il nous faut appliquer cette mesure dans nos cabanes de chasse.

- Prenez bien les coordonnées de toute personne invitée afin d'effectuer si besoin le tracing nécessaire.

- Lors de l'éviscération d'un animal tué, une seule personne par animal.

- La venaison doit être mise immédiatement dans des sacs et seul le destinataire du sac le touche après que la venaison y a été placée.

- Tout déplacement en automobile pour aller au poste se fait avec un masque dès lors qu'il y a plusieurs chasseurs à l'intérieur.

Encore une fois freinons l'épidémie à travers nos décisions et nos comportements.

 

Je suis conscient que ces mesures modifient profondément notre façon de faire habituelle.

Je sais aussi que certains ont devancé cette circulaire en ayant supprimé le repas collectif qui se transforme en casse-croûte à l'extérieur et que d'autres appliquent la journée de chasse continue.

 

Nous devons donc, non seulement être vigilants mais acteurs de la lutte contre la pandémie.

Dans son courrier du 18 octobre aux Maires du Jura, Monsieur le Prefet rappelle que "A titre de recommandations, certaines activités pourraient ainsi me semble t-il être suspendues si dans les faits elles peuvent conduire à une propagation accélérée du virus".

 

Tous, nous n'avons vraiment aucun intérêt à ce que des mesures relatives à une réduction de la chasse soient prises. C'est donc collectivement que nous devons tout faire, à la fois pour freiner le virus et continuer de chasser.

 

Je compte sur vous,

 

Cordialement en Saint Hubert !

Président Christian Lagalice

 

 



 

© 2009-2020 Fédération Départementale des Chasseurs du Jura
Réalisation : Jordel Médias