Mortalité extra cynégétique

Suivi des mortalités de la faune sauvage, hors chasse

 

Les causes de mortalités de la faune sauvage sont multiples : collisions sur les routes, maladies, machines agricoles… Le suivi de ces mortalités doit permettre de quantifier et de qualifier la mortalité extra-cynégétique sur le département du Jura et d’évaluer son impact sur le niveau des populations, pour suivre son évolution.

Il s’agit de consolider un maximum d’informations sur les thèmes principaux d’étude (collision, suivi sanitaire et effet du machinisme agricole), d’élaborer un protocole expérimental et de mettre en oeuvre un plan d’actions correctives visant à limiter les effets de ses paramètres sur les populations animales en collaboration avec l’ensemble des membres du comité de pilotage.

 

Financeurs Mortalité Extra cynégétique

 

Que faire en cas de collision avec un animal sauvage ?

La loi sur le Développement des Territoires Ruraux de 2005 autorise le propriétaire du véhicule, ayant tué accidentellement un grand gibier, à le transporter après avoir prévenu immédiatement la gendarmerie ou la police nationale.

pdf Consultez la plaquette décrivant toutes les procédures à suivre en cliquant sur le fichier .pdf ci-avant. 

 

Que faire en cas de découverte d’un animal mort ?

Que l’animal soit mort victime de la route ou pour une autre raison, remplissez et renvoyez la fiche de mortalité à la Fédération.

 

Les animaux blessés peuvent être recherchés par un membre de l’Amicale des conducteurs de chiens de sang (Contact : Christian Bulle au 03 84 51 51 73).

 

Collisions auto-routières

Le département du Jura étant un département rural, fortement boisé, la probabilité de rencontrer sur la route un animal sauvage est forte. Les animaux se déplacent plus en période crépusculaire et en début de nuit, et lorsque cette période coïncide avec le pic du trafic routier, c'est-à-dire entre 18h et 20h, le nombre de collision augmente. Il faut donc être plus vigilant au volant.

 

Les maladies

Des analyses sanitaires peuvent être effectué sur certains animaux dans le cadre du réseau SAGIR (Entre 50 et 100 par an). Attention, il faut être titulaire d’une autorisation spéciale pour déplacer les animaux. N’hésitez pas à contacter la Fédération.

 

Le machinisme agricole

Ce sont les faons de chevreuil et les lièvres qui sont les plus touchés. Cette mortalité intervient notamment lors de la fenaison en mai et juin et elle peut être variable suivant les conditions de fauche (date, altitude, météo…).

Espace adhérent
détenteur
Validation du permis
de chasser